Eduquer son cheval

Devenir propriétaire de son cheval c'est un pur bonheur !

Mais avez vous appris à éduquer un cheval lorsque vous preniez des cours d'équitation ? (hors clubs orientés "équitation éthologique" bien entendu)

 

C'est là qu'est le problème. Nombreuses sont les personnes qui ont l'habitude de grimper sur un cheval de club blasé, qui ne bouge pas (et qui a déja fait 2 ou 3 heures de boulot avant...) qui sait tout faire... alors comment savoir ce qu'il faut faire face à un Trotteur réformé ? 

 

Comment savoir si un cheval est bien éduqué ?

Voici quelques pistes qui pourront vous donner une idée :

 

Votre cheval ne reste pas immobile lorsque vous le tenez en main et que vous ne lui demandez rien ? 

Votre cheval tire sur sa longe pour brouter, renifler tout ce qui se trouve autour de lui ?

Votre cheval vous bouscule, vous pousse, vous marche sur les pieds ?

Votre cheval reste immobile lorsque vous lui demandez de se pousser ou de reculer ? (alors que vous le poussez de toutes vos forces !)

Votre cheval vous dépasse lorsqu'il marche en main à côté de vous ?

Votre cheval ne donne pas ses pieds correctement ?

En liberté, votre cheval couche les oreilles vers vous et tente de vous intimider ?

En longe, vous n'arrivez pas à ralentir l'allure malgré vos demandes répétées ?

En longe, votre cheval change d'allure sans y avoir été invité ?

En longe, votre cheval change de main ou s'arrête ?

En longe, vous avez du mal à faire avancer ou accélérer votre cheval ?

En longe, votre cheval fait le fou, saute partout et n'écoute plus rien ?

...

 

Si vous êtes en mesure de répondre "oui" à une ou plusieurs de ces questions et que vous avez envie de changer cela, c'est tout à fait possible.

 

L'éducation du cheval permet d'obtenir sa confiance et son respect.

Le respect et la confiance sont indisociables.

Si votre cheval ne vous respecte pas, c'est qu'il n'a pas suffisamment confiance en vous pour que vous soyez son leader.

 

 

Mais ce n'est pas une fatalité, loin de là !

Vous pouvez à tout moment inverser la vapeur et reprendre le contrôle de votre cheval.

 

Le respect s'obtient par l'éducation, et l'éducation commence dès que vous êtes en présence de votre cheval : 

- En liberté dans le pré- Au boxe

- Pendant le pansage- En le tenant en main

- A la longe et/ou en liberté

- Monté

 

 

Cette partie du site est en construction, elle est le fruit de notre expérience personnelle avec tous les Trotteurs que nous accueillons. Nous allons prochainement vous montrer comment nous procédons pour aborder le Trotteur dès son arrivée et ce sont des choses que vous pourrez faire lorsque vous aurez votre propre réformé :

 

- Obtenir la confiance du cheval à pied

- Obtenir le respect du cheval à pied 

- Débuter le travail à la longe 

 

Afin de vous apporter des illustrations concrètes (photos/vidéos) cela nous prendra quelques jours...

 

 

Si vous souhaitez que l'on aborde un thème ou un souci particulier que vous rencontrez avec votre réformé, n'hésitez pas à nous écrire un commentaire ci-dessous en expliquant votre souci.

 

 

 

 

 

Tenir son cheval en main

Un bon arrêt à distance.
Un bon arrêt à distance.
Cela mérite une caresse ! :-)
Cela mérite une caresse ! :-)

 

 

L'éducation débute au moment où vous entrez dans le pré ou le boxe. 

Votre cheval doit marcher à distance de vous (la distance idéale est celle d'un bras tendu) et faire attention à vous :

 

si vous vous arrêtez, il doit s'arrêter aussi mais pas sur vos talons ni en vous bousculant parce qu'il ne vous regardait pas...

 

si vous ralentissez ou accélérez l'allure il doit s'adapter sans doubler, bousculer ou se faire tracter avec la longe.

 

A chaque fois que votre cheval double, bouscule, s'approche sans y avoir été invité, il faut le faire reculer de deux ou trois pas (idéalement sans bouger vos pieds)

L'opération est à effectuer autant de fois que nécessaire... :-)

 

Lorsque vous êtes à l'arrêt, en main, et que vous voulez discuter avec quelqu'un ou faire quelque chose, il n'y a rien de plus désagréable qu'un cheval qui cherche à brouter, qui gigote, qui bouscule parce qu'il est impatient. 

 

Dès que le cheval avance, nous lui demandons de reculer pour regagner sa place initiale et ce autant de fois que nécessaire...

 

 

Toucher son cheval sur tout le corps

La jument n'apprécie pas le contact du stick sur sa cuisse. Julie continue de la toucher jusqu'à ce qu'elle pose son postérieur.
La jument n'apprécie pas le contact du stick sur sa cuisse. Julie continue de la toucher jusqu'à ce qu'elle pose son postérieur.

 

 

Il faut pouvoir toucher le cheval de la pointe des oreilles jusqu'aux sabots en passant par le dessous du ventre et la queue. C'est la base du respect.

 

Pour faire connaissance, prenez le temps de caresser votre cheval sur toutes les parties du corps.

Vous pouvez commencer à l'aide d'un stick pour éviter un coup ou une réaction vive. 

Lorsque le cheval est sensible sur une zone et qu'il bouge, il faut continuer à le toucher tant qu'il se déplace. Lorsqu'il cesse de bouger, alors vous pourrez cesser de le toucher.

Attention c'est important : si vous arrêtez de toucher le cheval quand il bouge, il se souviendra de la chose suivante "si je bouge la gêne s'en va, donc si je veux être tranquille il faut que je bouge pour me libérer". Or ce que nous attendons du cheval c'est qu'il se dise "si je ne bouge pas, la gêne s'en va d'elle même".

 

Lorsqu'un cheval est sensible, par exemple au creux du paturon, commencez par bien caresser l'épaule, le coude, puis descendez vers le genou et dès que vous sentez de l'inconfort, n'hésitez pas à remonter vers l'épaule avant qu'il ne bouge. Reproduisez le même cheminement plusieurs fois pour que petit à petit le cheval comprenne que vous allez remonter et que vous ne voulez pas vous attarder trop longtemps vers la zone qui le chatouille.

 

Ne le caressez pas non-stop pendant 5 minutes. Caressez quelques secondes  puis stoppez tout. Laissez lui des pauses pour assimilier et faire un break.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 10
  • #1

    j. (mardi, 18 mars 2014 16:44)

    mon trotteur est très bien aux deux allures, pas compté et trot, à pied et monté. En revanche, comment aborder le galop à pied sans lui faire peur ?

  • #2

    Isabelle Perron (lundi, 09 juin 2014 18:22)

    J'ai en 1/2 pension un trotteur réformé, très gentil que j'ai beaucoup travaillé à pied. J'ai passé mon savoir 3 à la Cense et j'ai fait les stages degrè5 et 6 de la Cense. Mon problème, qui doit être le même pour tous les trotteurs réformés, est au galop en longe où je ne maitrise plus rien et au galop monté où je ne peux pas l'arrêter. Y a t'il des choses à savoir propres aux trotteurs réformés? Exercices spécifiques, aides pour demander l'arrêt, obtenir un cheval bien dans sa tête au galop. Votre aide me serai très précieuse; Merci

  • #3

    Ameline cecile (mardi, 30 septembre 2014 19:17)

    j'ai le meme problème que isabelle perron pour le galop mais un autre en longe aussi elle ne s'occupe pas du tout de moi si je veut la travailler en longe sais comme si je n'éxister pas , elle broute , ou regade son compagnon ou me tourne son cul l'air de dir si tu continue a me donné des ordre ses moi qui va te donner du pied (n'a pas du tout d'appréhension avec la chambrière méme la froller elle bouge pas d'un pouce ou quand elle ce mais en piste le pas est acquis mais ne veut pas faire de trot ( j'ai fait un rond de longe pour m'aider mais sa change rien, sépare de son compagnon dans le champs d'a coté ) si vous avais des conseille merci d'avance elle a 12 ans

  • #4

    Bella (dimanche, 08 février 2015 10:02)

    Bonjour,
    J'ai une trotteuse de 3 ans (4 ans en juillet 2015), et je l'ai depuis mai 2013. Auparavant elle a été chez deux entraineurs pour du sulky mais trop lente (elle a été à priori mal traitée) puis redonnée à l'éleveur. C'est notre oncle qui élève des étalons, des chevaux depuis ces 6 ans à ce jour 86 ans, qui nous la débourré en attelage. Je l'ai acheté alors qu'elle devait partir à l'abattoir. Elle est magnifique et douce mais à son caractère. Elle donne ses pieds à mon conjoint agriculteur plus facilement, c'est moi qui m'en occupe mais ne veut pas me donner ses pieds. Pour le reste elle est en général obéissante, à pied. Pas encore montée ni attelée depuis mai 2013.
    Lorsqu'elle ne veut pas du tout me donner ses pieds que dois je faire pour y remédier "dans le temps". Merci cdt

  • #5

    clémence (dimanche, 22 février 2015 11:18)

    bonjour j'ai le même problème que Ameline Cécile mon trotteur de 11 ans qui ne vas pas trotter en selle il fait du galop en longe met en selle ne veux pas avancer merci de m'aider.

  • #6

    chloé (samedi, 11 juillet 2015 16:32)

    Bonjour,
    ma jument à 7 ans c'est un trotteur qui a fait une course de trot pas en sulky et qui n'a pas eu assez de gains du coup a été vendu a une fille qui la trouvait nul donc une dame l'a acheté et moi je cherchais une cheval depuis un moment... donc je l'ai acheté. Elle est parfaite quand je la monte avec d'autre chevaux mais quand je la monte seule (généralement je saute) au début je partais toujours au trot au même endroit et depuis elle pars au trot a ce moment et je n'arrive pas a la faire rester au pas elle me prend la main et part au galop n'importe comment ma monitrice m'a dit de faire du dressage avec mais le problème c'est que elle ne sais pas tourner ( elle sais tourner si, mais pas en équilibre je n'arrive pas a lui faire incurver la tête). et quand elle a décide de ne pas m'écouter elle me met dans les arbres trot voir galop n'importe comment en gros j'ai le même problème que: isabelle Perron
    du coup j'ai deux question:
    -Comment la faire tourner en incurvant la tête et en aillant de l'équilibre.
    -Comment puis-je faire pour que elle m'écoute et n'accélère pas n'importe quand...
    j'espère que vous aurai une réponse a mes questions d'avance merci.

  • #7

    Trotteurs de Réforme (samedi, 11 juillet 2015 17:19)

    Bonjour à toutes,

    Vos soucis ne sont peut être plus à l'ordre du jour, mais je vais essayer de répondre à vos questions, cela pourra peut être servir à d'autres personnes par la suite :)

    j. : Tout l'apprentissage (selon moi) doit être fait sous forme de jeu. Pour débuter le galop en longe il faut généralement beaucoup les aider en les "portant" : avec la voix (ne pas hésiter à encourager très fort :) ), avec son corps (mimer le galop ça les aide toujours) et en dernier lieu on réquisitionnera l'aide de la chambrière qui est assez efficace. Au début il peut arriver que certains chevaux essaient de rester au trot (pensez à mettre des protections hautes aux postérieurs pour éviter les coups et les blessures) mais au bout de plusieurs tentatives on obtient les premières foulées.
    Biensûr il faut récompenser chaleureusement et dédramatiser le galop. Ceux qui vont chauffer auront besoin d'être "blasés" donc il faut qu'ils se détendent bien entre deux départs au galop et les laisser galoper pour qu'ils voient que ce n'est plus interdit.

    Isabelle Perron : Arrivez vous à désengager les postérieurs de votre trotteur au trot en longe ? Ce qu'il faut, c'est qu'au galop vous alliez pousser ses postérieurs coute que coute. C'est à vous d'être suffisamment persuasive. Ca va vous demander de cavaler à ses côtés, de vous agiter énormément avec votre stick, éventuellement de le toucher avec. Ce que vous décrivez est très courant et justement il faut pousser de tout votre corps :) c'est du sport, mais si vous y arrivez une fois, la fois suivante l'arrêt sera plus léger et à la fin vous n'aurez qu'à vous pencher ou à parler pour obtenir votre arrêt du galop.

    Ameline cécile : vous avez un vrai problème de respect. Donc vous devez pouvoir être arrêtée avec votre trotteuse, en main, sans qu'elle ne bouge de sa propre initiative. Si elle veut brouter, vous l'en empêchez en agissant sur votre longe (rien de violent, juste vous lui relevez la tête avant qu'elle n'arrive à brouter), si elle vous tracte chassez ses postérieurs avec un stick (attention aux coups de pied) et sa tête reviendra vers vous. Bon, je pense que dans votre cas, vous n'avez pas de notions d'éducation du cheval et l'idéal serait soit de prendre des cours de travail à pied (méthode parelli) soit de faire un stage ou encore d'acheter la méthode la cense sur le site du haras de la cense.

    Bella : donner ses pieds est un acte de soumission important chez le cheval. S'il accepte de donner ses pieds c'est qu'il a confiance en l'humain qui lui prend. Si elle donne les pieds mais pas à vous, il faut déterminer pourquoi elle n'a pas suffisamment confiance en vous pour le faire. Donc je vous recommande de passer des moments simples avec elle, à la panser, à la caresser sur tout le corps, à lui montrer que vous êtes douce et digne de sa confiance.
    Si vous n'y arrivez toujours pas, utilisez la méthode du haras de la censé pour demander les pieds : avec une longe passée autour du membre qui vient agir dans le pli du paturon, dès qu'elle cède un tout petit à peu à la pression de la longe, vous relâchez toute pression. Petit à petit elle pliera et donnera de mieux en mieux. Encouragez-la, félicitez-la et ne soyez pas trop pressée :)

    Clémence : peut être que votre cheval manque de souplesse, travaillez les assouplissements, travaillez le galop en longe pour qu'il soit cadencé, équilibré et que les départs soient fluides et calmes.
    L'idéal dans votre cas, serait de galoper en longe, ensuite vous vous mettez tout de suite en selle et redemandez le galop avec quelqu'un qui vous tient en longe. Vous laissez les rênes longues pour ne pas interférer avec le longeur et gêner le cheval, vous utilisez uniquement vos codes vocaux. Cela devrait fonctionner ;)

    Chloé : apprenez-lui les flexions d'encolure (suivez la méthode parelli/méthode la Cense) apprenez-lui l'arrêt d'urgence. Tout cela d'abord à pied, puis au pas, puis au trot, puis monté au pas etc... ne passez pas à l'allure supérieure si vous ne maitrisez pas votre cheval (donc si vous ne pouvez pas l'arrêter) ne laissez pas un cheval vous prendre la main toujours au même endroit (!)


    Tout est une question de logique, si vous n'arrivez pas à faire quelque chose avec votre cheval, c'est que vous avez raté une étape. Tout ce que j'ai décrit ci-dessus, demande du travail et du temps. Il n'y a qu'en répétant les exercices de base que vous progresserez.

    Si vous avez besoin de plus d'aide contactez moi par email : trotteursdereforme@gmail.com

  • #8

    Sandra D (dimanche, 10 avril 2016 21:02)

    Bonsoir, je possède un trotteur depuis 8 ans, je ne sais plus comment faire il me tracte au trot veut absolument trotter vite et s'encapuchonne. Je n'arrive plus à faire de balades calmes. Il galope trop rapidement et à droite se tient dans mes jambes mais pas du tout à gauche je n'arrive pas à l'incurver il se couche sur son cercle. Comment lui montrer que le petit galop est bien et plus confortable, surtout à gauche ? Merci bcp de votre aide

  • #9

    TDR (dimanche, 10 avril 2016 21:08)

    Bonjour Sandra,

    A mon avis il faut tout reprendre à zéro... je ne peux que vous conseiller de faire appel à quelqu'un qui pourra vous suivre et vous enseigner comment faire. Soit un moniteur, soit quelqu'un comme Juste un Cheval : http://juste-avec-mon-cheval.com

  • #10

    Chloé (jeudi, 11 août 2016 22:12)

    Bonjour, j'aimerais savoir si Vésuve pouvait correspondre à un niveau galop 3 ?

Contact par email de préférence :

 

trotteursdereforme@yahoo.fr

 

Facebook :

 

Trotteurs de Réforme

 

  06 58 89 87 31